5 secrets pour accompagner votre équipe face au changement

le 10 avril 2024


« Il n’y a rien de plus permanent… que le changement ! » pourrait certainement devenir le slogan de notre époque. Surtout dans le monde du travail, où celui-ci est de plus en plus présent, constant et rapide, et particulièrement dans une industrie en pleine transformation comme celle de la construction.

En effet, la gestion du changement est devenue un rôle central des postes de gestion et une compétence indispensable aux leaders d’aujourd’hui !

Que vous souhaitiez implanter une nouvelle procédure sur vos chantiers, inviter votre équipe à utiliser un équipement novateur ou une nouvelle technologie pour accomplir son travail, donner une nouvelle direction à votre entreprise ou que vous soyez devant une tendance forte de l’industrie ou de nouvelles réglementations ayant des impacts majeurs et imprévus sur le quotidien de vos employés, le changement est partout et peut apporter son lot de stress, pour vous comme pour vos coéquipiers.

Mais changement n’a pas à rimer avec anxiété lorsqu’il est bien traversé et accompagné. Et en tant que gestionnaire ou chef(fe) d’entreprise, vous avez un rôle clé à jouer.

On vous dévoile donc cinq secrets de leaders pour vous transformer en agent de changement positif et accompagner votre équipe de travail en l’aidant à faire face aux changements qui se présentent avec plus de calme et de confiance.

 

Les ingrédients clés d’une bonne gestion du changement

Pour gérer le changement avec succès, certains ingrédients incontournables doivent d’abord être réunis :

  • une vision claire du projet, de ses objectifs, de ses impacts et de ce qu’il implique ;
  • les compétences et les ressources nécessaires pour le concrétiser ;
  • des incitatifs, comme un aperçu honnête et positif des résultats escomptés et des avantages concrets dans le travail quotidien et une reconnaissance de la contribution passée et présente de chacun ;
  • et bien sûr, un plan d’action solide !

Pour une recette réussie, la présence de chacun de ces cinq ingrédients est essentielle, faute de quoi se présenteront confusion, anxiété, résistance, frustration, voire faux départ.

Et maintenant, voici comment ces ingrédients peuvent se présenter concrètement.

 

Lentement, mais sûrement : quand le changement peut être planifié

Dans l’enthousiasme d’un changement souhaité et nécessaire ou encore lorsqu’on désire innover, on peut parfois aller trop vite et sauter des étapes. Pourtant, une planification attentive est tout aussi nécessaire.

  • Secret no 1 : Donnez-vous les moyens de vos ambitions !

Dès le départ, évaluez la portée du changement impliqué pour y accorder le temps, les efforts, les ressources et le nombre de personnes nécessaires pour le concrétiser avec aisance et succès.

Des dépenses sont nécessaires pour implanter le changement ? Prévoyez un budget spécial pour les assumer.

Vous devez former vos employés sur de nouvelles méthodes ? En plus du budget de formation, libérez du temps à l’horaire pour que ceux-ci puissent prendre le temps d’apprendre et de s’exercer pour maîtriser la méthode et peut-être même pour qu’ils puissent s’entraider.

Vous pourriez même alléger temporairement les responsabilités de quelques-uns de vos chefs d’équipe ou travailleurs, motivés et positifs, afin qu’ils aident les autres, particulièrement les plus réticents au changement, et les accompagnent dans ces transformations sur le terrain.

 

Gérer les changements imprévisibles

Parfois, une entreprise se retrouve devant un changement bien involontaire, forcé par des circonstances hors de votre contrôle. Cette situation peut générer encore plus de résistance, de frustration et de stress parmi vos employés. Raison de plus pour faciliter les choses !

  • Secret no 2 : Gérez le changement une bouchée à la fois !

Que le changement soit planifié ou soudain, autant que possible, prenez le temps nécessaire, que ce soit en le découpant en plusieurs petites étapes progressives ou en implantant celui-ci dans un seul projet ou une équipe à la fois.

Du coup, de telles stratégies graduelles auront le bénéfice de dévoiler plus rapidement de premiers résultats, de corriger le tir à mesure au besoin, d’apprivoiser plus sereinement la nouveauté, de bâtir sur vos succès, de prendre confiance en vos moyens et de rassurer les plus inquiets.

 

Des transformations et des PME

Vous gérez une PME et, contrairement à une grande entreprise, votre équipe réduite et vos ressources et moyens plus limités vous rendent mal à l’aise devant les changements ?

Il est vrai que vous devrez tenir compte de ce défi supplémentaire, mais avec les bons outils, rien ne vous empêchera d’innover ou de traverser les transformations du marché avec succès !

  • Secret no 3 : Au besoin, faites-vous accompagner !

Ce n’est pas parce que vous n’avez pas un spécialiste du changement ni une grande équipe dédiée aux ressources humaines à l’interne que vous ne pouvez pas aller chercher l’expertise à l’extérieur.

Vous pourriez, par exemple, embaucher un consultant, nommer une personne dans votre équipe pour suivre une formation courte permettant d’acquérir les connaissances de base en gestion du changement, lire quelques livres portant sur le sujet ou même faire appel aux ressources offertes par les centrales syndicales.

  • Secret no 4 : Faites-vous confiance et misez sur vos forces !

Proactivité et autonomie sont les mots d’ordre de la gestion du changement dans un contexte de petite et moyenne entreprise. Au-delà du soutien extérieur, n’oubliez pas que c’est votre équipe qui est la mieux placée pour savoir ce dont elle a besoin et évaluer comment travailler avec le changement qui se présente ou la transformation que vous souhaitez instaurer, de manière à respecter vos valeurs, votre culture d’entreprise et votre réalité.

Rappelez-vous également que, si vous savez gérer un projet ou un chantier, vous possédez déjà beaucoup d’atouts utiles à une bonne gestion du changement : mobiliser plusieurs personnes autour d’un objectif commun tout en y allouant des ressources humaines, matérielles et financières, en établissant un échéancier pour le réaliser et en sachant composer avec les fréquents imprévus de tout chantier de construction.

 

La communication : l’outil primordial !

Par-dessous tout, quels que soient la taille de votre entreprise ou l’ampleur et la teneur de la transformation à mettre en œuvre, s’il n’y avait qu’un seul secret à retenir, ce serait définitivement celui de la communication.

  • Secret no 5 : Impliquez vos employés et écoutez-les !

Communiquez abondamment avec eux. Expliquez-leur votre vision, vos idées ou le changement auquel votre entreprise doit faire face, parlez-leur des objectifs de ces transformations à venir et de ce que celles-ci apporteront de positif dans leur travail et leur quotidien.

Suscitez l’adhésion et la collaboration en travaillant de concert avec tous les membres de votre équipe, en vous assurant de bien comprendre leurs besoins et préoccupations et d’en tenir compte dans la mise en place des changements nécessaires.

Plus encore, pour mettre en place ces changements, choisissez ensemble les solutions répondant autant aux objectifs de votre entreprise qu’aux besoins de vos employés et en cohérence avec leur réalité sur le terrain.

Et soyez à l’écoute, autant avant que pendant la mise en place du changement, en allant régulièrement prendre des nouvelles de comment cela se passe pour être en mesure de faire des ajustements et résoudre les problèmes qui sont soulevés en cours de route, lorsque nécessaire, et pour consolider les nouvelles pratiques.

C’est vraiment un travail d’équipe qui, s’il demande un peu plus de temps, contribue au succès de l’opération. Après tout, la gestion du changement, c’est l’affaire de tous et pas seulement des gestionnaires.

Emmenez-en des changements ! Avec ces petits secrets de pro, vous voilà bien outillé(e) pour embrasser le changement et gérer plus paisiblement les nombreuses péripéties qui se présentent, volontairement ou non, pour vous et votre équipe, et ce, sans être pris(e) au dépourvu le moment venu.

Ces Informations Professionnelles sont présentées uniquement à des fins éducationnelles et culturelles et ne sauraient être interprétées comme traitement ou action spécifique individualisée à une personne.

À lire maintenant

Optimisez votre recherche d’emploi avec l’intelligence artificielle
Le “career cushioning” : tendance carrière en vogue
Comment soutenir la sécurité psychologique au travail ?
Devrait-on afficher le salaire dans une offre d’emploi ?
5 secrets pour accompagner votre équipe face au changement
Comment refuser une offre d'emploi sans se nuire ?