Devenez maitre dans l’art de la rétention des employés

le 23 novembre 2022


Vous envisagez d’améliorer la rétention des employés de votre entreprise en construction? Il est bel et bien temps d’y penser!

Selon une étude publiée par la Commission de la construction du Québec (CCQ) en 2020, 71 % des employeurs n’ont pas réussi à pourvoir un poste d’apprenti. Ce taux s’élève à 76 % quand il s’agit de compagnons.

Et c’est sans compter le taux d’abandon de l’industrie s’élevant à 15 % après un an, 35 % après cinq ans et même plus chez les travailleuses.

Dans un tel contexte, fidéliser les employés compétents est indéniablement une piste de solution à explorer pour contrer les impacts de cette pénurie de main-d'œuvre.

 

Rétention des employés : par où commencer ?

Vous avez trouvé un candidat de talent et l’avez embauché? Maintenant, il s’agit de garder votre nouvelle recrue impliquée, motivée et engagée dans son rôle. En ce sens, la rétention est le prolongement de votre processus d’embauche. Pour débuter…

  • Connaissez les points faibles de votre entreprise : vous pourrez ainsi les améliorer pour donner envie à vos employés de rester.
  • Intéressez-vous à vos employés : en découvrant leurs champs d’intérêt, ce qui les motive, ce qu’ils considèrent important dans leur emploi, vous pourrez mieux y répondre. C’est vrai pour vos travailleurs actuels, mais c’est aussi vrai pour ceux qui quittent…
  • Prenez le pouls des départs dans votre équipe : certains sont bien sûr normaux (congés parentaux, retraite, déménagement, etc.), mais d’autres pourraient être évités ou limités. Encore faut-il savoir distinguer les deux et oser s’intéresser aux réelles raisons de ces départs. Manque de travail? Climat qui laisse à désirer? Intégration difficile? Présence d’intimidation, de discrimination ou de harcèlement? Posez des questions. Analysez les raisons mentionnées. Vous pourrez alors agir pour trouver des solutions aux problèmes observés et améliorer les situations le nécessitant.

 

Des stratégies efficaces pour garder ses employés

Selon les raisons les plus souvent observées dans votre entreprise, voici quelques stratégies de rétention éprouvées à mettre en place : 

  • Améliorez les conditions de travail en ajoutant avantages et flexibilité : assurances, conditions de départ à la retraite, conciliation travail-famille, télétravail, congés de maladie, etc.
  • Dotez-vous d’un processus d’accueil et d’intégration clair et dynamique des nouveaux employés. Celui-ci est crucial, puisque c’est dans leurs premières semaines qu’ils se font une image de votre entreprise, de sa culture, et qu’ils valident s’ils aiment leur nouvel environnement de travail.
  • Donnez à vos employés les bons outils pour réussir et accomplir leurs tâches. Jumelage, mentorat, transfert des connaissances des employés expérimentés, accompagnez-les adéquatement.
  • Guidez vos travailleurs dans le processus de formation obligatoire. Il serait dommage de perdre un ouvrier compétent parce qu’il a perdu son certificat de compétence, faute de bien connaitre la réglementation.

 

Privilégier la fidélisation de la main-d’oeuvre

Retenir ses employés, c’est bien. Les fidéliser, c’est encore mieux!

Sachant combien le roulement de personnel peut couter cher aux entreprises, c’est une nuance qui peut faire toute la différence.

D’ordre matériel (incitatifs, ajout de congés, bonus, etc.), les stratégies de rétention sont faciles et rapides à mettre en place et ont une efficacité certaine sur la satisfaction des employés… souvent à court terme.

Mais ce qui fait qu’une personne garde son emploi durablement dans une entreprise est bien davantage d’ordre social et affectif : elle doit apprécier son environnement de travail et s’y sentir bien.

Voici donc d’autres idées intéressantes pour fidéliser vos employés :

  • Créez et assurez un climat de travail sain et agréable exempt de harcèlement.
  • Favorisez les échanges entre collègues et partagez de bons moments avec vos employés. Offrez des opportunités de socialisation pour avoir du plaisir dans un contexte autre que le travail (team building, sorties, rencontres d’équipes, etc.).
  • Choisissez vos employés avec soin. Pensez à long terme et misez, dans votre processus d’embauche, sur les candidats partageant la culture et les valeurs de votre entreprise.
  • Offrez des opportunités d’avancement et de développement alignées sur les objectifs de carrière et le potentiel de vos employés.
  • Privilégiez une communication ouverte pour créer une relation de qualité entre vos équipes et leurs gestionnaires et augmenter le sentiment d’appartenance. Faites circuler l’information sur vos objectifs, projets en cours et changements à venir pour donner à vos employés l’envie d’y contribuer et de coopérer. Impliquez vos employés dans les décisions et montrez-leur qu’ils sont importants pour vous. Invitez-les à s’exprimer, à faire des propositions. Soyez à l’écoute de leurs préoccupations et ouverts aux nouvelles idées.
  • Reconnaissez les efforts et le travail de vos employés. Montrez-leur votre appréciation en soulignant leurs bons coups, leurs succès et leur implication.
  • Faites preuve de leadership positif : inspirez vos employés, montrez l’exemple, collaborez, plutôt que de donner des ordres et des directives. Montrez-leur que vous avez confiance en leur capacité à réaliser leurs tâches et offrez-leur de l’aide au besoin.

Qui sait combien de temps vos employés resteront dans votre entreprise? Mais en investissant dès maintenant sur leur bonheur, il vous sera certainement plus facile de leur donner envie d’y rester !

À lire maintenant

Bilinguisme : atout, nécessité ou exigence superflue ?
Trou dans un CV : comment l'expliquer ?
Planifier sa retraite sans casse-tête
Cadenassage sur les chantiers : les bonnes pratiques
Partage d’employés : mode d’emploi
Le marketing social : un outil indispensable pour solidifier son image de marque