Changer d’emploi : bonne ou mauvaise idée ?

le 31 janvier 2023


L’idée de changer d’emploi vous trotte en tête ? Mais est-ce vraiment une bonne idée ?

Pour vous aider à peser le pour et le contre et à prendre une décision éclairée, explorons quelques-unes des meilleures raisons pour donner votre démission… ou pas !

 

Mûr pour changer d’emploi !

Vous avez une vision limpide de votre plan de carrière et êtes prêt à franchir la prochaine étape ? Si vous sentez que vous avez fait le tour de votre emploi, peut-être êtes-vous mûr pour autre chose.

Quand vous maîtrisez pleinement votre travail, que les objectifs de votre poste ont été atteints, que les compétences pour exceller dans vos tâches sont acquises et perfectionnées, le risque principal de garder le statu quo est : l’ennui !

Toutefois, avant d’envisager la démission, posez-vous ces questions :

  • Quelles sont les possibilités d’épanouissement et de développement à l’interne ?
  • Mon employeur est-il en mesure de me proposer une promotion ou de nouveaux projets et défis à la mesure de mes capacités ?
  • Lui ai-je communiqué clairement mon plan de carrière ?

Des opportunités insoupçonnées se trouvent peut-être au sein de votre entreprise actuelle et vous pourriez gagner à les évaluer avant de prendre votre décision.

Si les occasions d’acquérir et de développer plus d’expérience ainsi que de nouvelles connaissances et compétences nécessaires pour atteindre vos objectifs de carrière y sont absentes, peut-être est-ce le signe qu’un changement d’emploi est avisé.

 

Annoncer votre départ pour les bonnes raisons

Certaines raisons semblent justifier automatiquement un départ : expérimenter des relations difficiles avec un chef d’équipe ou aspirer à de meilleures conditions de travail, par exemple.

En matière de conditions salariales et de style de vie (télétravail, conciliation travail-famille, semaines de vacances, proximité du lieu de travail par rapport au domicile, etc.), demandez-vous :

  • Quelles sont mes aspirations et attentes et pourquoi est-ce si important pour moi ?
  • Que suis-je prêt à faire pour satisfaire celles-ci ? Par exemple, un emploi mieux rémunéré peut venir avec d’autres conditions (plus d’heures de travail, plus grandes responsabilités, stress élevé, etc.) à considérer dans votre décision.
  • Puis-je trouver satisfaction chez mon employeur actuel ?
  • Ai-je tenté d’en discuter avec lui ?
  • Est-ce que le nouvel emploi convoité me procurerait une nette amélioration de mes conditions de travail, mais aussi de mes opportunités pour développer mes compétences et propulser ma carrière ?

De mauvaises relations avec votre gestionnaire sapent votre moral ? Voici quelques pistes de réflexion :

  • Ai-je réfléchi à ma part de responsabilité dans ces difficultés relationnelles ?
  • Puis-je faire quelque chose pour améliorer la situation ?
  • Ai-je pris le temps d’en discuter ouvertement avec la personne concernée pour trouver des solutions avec elle ?
  • Quels apprentissages puis-je retirer de cette expérience pour ne pas reproduire le même scénario ou pour bonifier mes relations professionnelles dans le futur ?

Quel qu’en soit l’objet, une discussion franche avec votre patron peut parfois déboucher sur de bonnes surprises !

Vous restez sur votre faim ? Ce pourrait être le moment de regarder ce qui est offert ailleurs dans votre industrie et de partir à la chasse au nouvel emploi réunissant les conditions auxquelles vous aspirez.

 

Quitter le navire au bon moment

Des circonstances extérieures indépendantes de votre volonté peuvent aussi vous pousser à changer d’emploi : changement de propriétaire, changement majeur de mission et de valeurs, nouvelles pratiques de gestion.

Vous vous êtes laissé un temps d’adaptation et avez vérifié avec vos collègues et patrons si les choses pouvaient changer positivement ?

Quand chaque jour vient avec son lot de frustrations et que, la phase de transition passée, vous vous sentez constamment malheureux et en décalage avec vos propres valeurs, il est probablement temps d’amorcer votre changement d’emploi.

Une décision s’impose aussi quand les signes d’une entreprise en mauvaise posture sont clairs : départs massifs, abolitions de postes et mises à pied d’excellents employés, gestionnaires annonçant leur démission, projets annulés…

Pour plein de bonnes raisons, trouver un nouvel emploi au plus vite semble le choix évident. Il peut tout de même y avoir des avantages à rester :

  • possibilité d’expérimenter de nouvelles fonctions dans les postes vacants à combler ;
  • opportunités de démontrer des aptitudes de résilience, gestion du stress et productivité en période de crise ;
  • chances accrues de promotion et d’augmentation si l’entreprise renaît de ses cendres.

Malgré tout, quand elle est prise de manière réfléchie et organisée, quitter le navire avant qu’il ne coule reste souvent la décision la plus proactive, logique et saine pour votre bien-être, votre sécurité financière et la suite de votre carrière.

 

Un changement d’emploi gagnant

La nouveauté est appétissante, mais soyez prudent !

Devant des conditions alléchantes, prenez le temps de faire une analyse approfondie et honnête en comparant votre présent emploi avec les offres d’emploi attirant votre attention :

  • Quels sont les avantages de mon travail actuel ?
  • Mettez dans la balance tous les éléments : vacances cumulées, régime de retraite et autres avantages, réseaux de contacts internes, amitiés, notoriété de l’entreprise sur le marché, possibilités de gravir les échelons, opportunités d’apprentissages, reconnaissance, ambiance de travail, etc.
  • Retrouverez-vous ces éléments chez l’employeur que vous convoitez ?

Cette réflexion attentive vous permettra de vous assurer d’une décision réellement gagnante… ou pas !

 

Démissionner sans nuire à votre carrière ni à votre bonheur !

Tout compte fait, il n’y a pas d’absolues bonnes ou mauvaises raisons pour changer d’emploi.

Si un changement d’emploi vous fait envie, voici la seule question qui compte vraiment : en explorant attentivement vos aspirations, situation, ambitions, plan de carrière, sources de motivation et de joie au travail, objectifs, besoins et valeurs, est-ce que ce changement est une bonne idée… pour vous ?

Vous choisissez de franchir le pas du changement d’emploi ? Parfait !

Quelles que soient vos raisons, restez professionnel dans votre démarche : vous ne savez jamais quand vous aurez besoin de bonnes références pour votre carrière !

Vous pourriez un jour vous féliciter d’avoir entretenu, même en quittant votre emploi, des liens positifs et courtois avec votre ancien employeur.

À lire maintenant

La beauté influence-t-elle votre processus de recrutement ?
Stimuler sa créativité au travail : talent artistique non requis!
La gestion repensée à l’ère des milléniaux
Technostress : le pendant sombre de la technologie au travail
Propulser sa carrière avec la formation continue
Relations clients : comment adopter une posture d’expert ?